Blue monday

Hier, 18 Janvier, troisième lundi de l’année, est considéré comme “LE jour de la déprime”. Mauvais temps, ras-le-bol général, retour de vacances toujours aussi fatigués -voire plus-, finances en chute libre, c’est aussi la période où on se rend compte que le passage à la nouvelle année n’a absolument rien changé. Ce jour porte un bien joli nom : “Blue Monday”.

Mais Blue Monday, c’est aussi une chouette chanson de Fats Domino qui fait voyager mon imagination au fond d’un pub enfumé, assise autour de chopes bien remplies et de verres de vin, cernée par les rires de mes amis -et des autres!-, moi-même en proie à un doux délire joyeux.

C’est encore un cocktail, à base de curaçao (bleu!) et de vodka ou de tequila, selon les versions. À boire frappé.

Si on en revient aux considérations purement calendaires, disons que c’est une sorte d’anniversaire. On fête le nôtre, celui de Jésus, on fête celui de la mort de Bob ou Kurt, alors pourquoi pas fêter celui de la déprime ?? Je me lance donc un peu en retard, mais qu’importe ? Partant pour un apéro ?

Photo : mk2k sur Deviantart

  

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s