Chinado : 1er essai

 

Aujourd’hui, mesdames et messieurs, concentrons-nous sur le portage du bébé ! Youpi ! Il existe tout un tas de systèmes, des plus Hi-tech –il y a presque l’I-pod ou le baby-cook intégré- au plus ethniques -mais là, il faut avoir bac +12 pour réussir à faire tous les noeuds sans se planter…- Moi, j’ai opté pour le chinado -poils au dos-

C’est un système de portage ultra-simple issu de la tradition chinoise. Ultra simple, parce qu’on ne se prend pas la tête : en tout et pour tout, il y a deux doubles nœuds bien serrés à faire. Quand on se renseigne un peu sur la chose, on en apprend de belles !

– Ça favorise un bon développement des hanches et de la colonne vertébrale –cool ! Rasti-Mini pourra faire du hula-hoop avec grâce quand il sera grand !-

Ça permet de réduire les pleurs de -attention, c’est précis !- 51% la nuit et 49% le jour -je vais finir par ne plus l’entendre du tout cet enfant !!-

– Ça permet à l’enfant de développer son autonomie plus rapidement -émancipation à 5 ans, what else ?-

Bref, c’est super ! Que des avantages ! Enfin, ça, c’est sur le papier. Parce que moi, j’ai voulu essayer ! Et voilà ce que ça a donné :

– Je me suis fait baver sur le T-shirt -c’est pas avec une poussette qu’il aurait réussi à faire ça !-

– … Heu… C’est tout en fait…

Ben oui, en vrai, pour de vrai, carrément trop vrai, le chinado c’est super pratique ! Et cet après-midi, je teste en grandeur nature, grâce à une petite balade en ville.

Photo : Maxwell Heza sur Deviantart.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s