Princesse Mono-hoquet

 

Mini Bout est un habitué du hoquet. Au début, ça n’avait pas l’air de l’enquiquiner plus que ça. Maintenant, ça commence à moins le faire rire. Mais ça peut encore changer…

En vrai, le hoquet porte un nom super rigolo : c’est une myoclonie phrénoglottique –ou encore et étymologiquement parlant, “secousse musculaire brève et involontaire du diaphragme et de la glotte”. Ça en jette, hein ?– , une contraction involontaire du diaphragme suivie d’une fermeture brutale de la glotte, ce qui freine l’arrivée d’air et provoque ce joli bruit si caractéristique. On ne sait pas très bien quelle en est la cause. Tout comme on ne sait pas très bien comment le faire passer… Retenir sa respiration –classique-, avaler du pain sec ou de la glace pilée ou du vinaigre sur un sucre –beurk-, s’allonger sur le dos et ramener ses genoux sur la poitrine –pratique dans la rue-, boire un grand verre d’eau en se bouchant les oreilles –nécessite de n’avoir qu’une seule oreille… ou un pote qui passe dans le coin- ou encore un massage rectal digital… –ça, c’est un gars du collège de médecine de l’université du Tenessee… Comment il a trouvé ce truc ? L’histoire ne le dit pas…-

On parle aussi de hoquet en musique : selon Wiki-mon-ami, c’est une composition musicale dans laquelle les voix ne chantent pas simultanément, mais chacune leur tour. Chaque voix est coupée de silences –d’où le terme « hoquet »– pendant lesquels l’autre voix se fait entendre.

Quand j’étais pas bien grande, mon Bro’ Brun s’amusait à me faire rire quand je hoquetais –j’adore ce mot !– Ça ne faisait pas passer la crise –et d’ailleurs, ça n’était pas fait pour– mais qu’est-ce que ça nous amusait ! Depuis, beaucoup de choses ont changées. Enfin, pas tant que ça, mais au moins une, et pas d’une importance moindre : le nombre de mes hoquets par crise…

Il y a trois types de hoquet reconnus par la médecine :

-le hoquet bénin, qui ne dure que quelques minutes.

-le hoquet persistant, qui te prend le chou pendant 48h.

-le hoquet réfractaire… Celui-là, tu finis par te pendre. Il dure un mois voire plus dans certains cas rare.

Le record du monde est détenu par Charles Osborne, qui a hoqueté –hihihi !– pendant 68 ans ! L’autre record du monde, c’est moi qui le détient… Mes crises de hoquet sont toujours aussi fréquentes, mais passent carrément plus inaperçues aujourd’hui : on m’appelle Princesse Mono-hoquet dans le métier ! L’autre jour, j’étais fière, j’ai eu trois hoquets d’affilée !

Photo : Karloamparo sur Deviantart.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s