Voilà, c’est finiiiiiiiiiiiiiiii….

Dans mon magazine presque fétiche, il y a une rubrique “courrier des jeunes lecteurs”. Ce mois-ci, un petit garçon de 12 ans demande… “Pourquoi c’est difficile de dire à mon amoureuse que je ne l’aime plus ?” Il n’a pas tort. Ça n’est franchement pas simple de dire à quelqu’un qu’on ne l’aime plus. Qu’on l’a aimé, oui, mais qu’aujourd’hui, c’est fini.

On change tous. Notre façon de penser évolue et certaines de nos convictions même les plus profondes aussi ; notre vision du monde et de la vie en général est modifiée au fil du temps, selon les événements (naissance, mariage, boulot…). C’est ainsi qu’on s’éloigne de certaines personnes qui ont autrefois compté à nos yeux et dont maintenant on se passerait bien. Sans pour autant les oublier complètement, allez savoir ?

La question de ce petit garçon vaut en amour comme en amitié. J’ai aimé très fort pendant des années et je me suis réveillée un matin en me disant que c’était fini. Terminé. Je n’avais plus envie. C’était juste comme ça. Nous nous sommes arrêtés là et ça s’est super bien passé. Il compte toujours beaucoup pour moi, mais pas de la même manière. L’un et l’autre, nous avons accepté cet état de fait et chacun de nous a refait sa vie d’une bien jolie manière.

J’ai eu une meilleure amie que j’ai perdue de vue pendant des années, que j’ai retrouvé et re-perdue de vue. Lassée de toujours être celle qui rappelle, j’ai arrêté et nos relations, sans se dégrader, se sont juste stoppées en même temps. On ne se voit plus, on se croise de temps en temps et on prend des nouvelles à ce moment-là, mais c’est tout. On est heureuse, on promet de se téléphoner rapidement et on repart chacune de notre côté. Jusqu’à la prochaine fois. Ça nous convient.

Dans ces deux cas, c’est une rupture d’un commun accord, comme on a coutume de dire. Donc, ça se passe bien. Mais quand l’un aime encore ??

“Je t’aime”. Ce n’est déjà pas facile à dire. S’ouvrir à l’autre, montrer ses sentiments, risquer de tout perdre, mettre sa fierté en jeu, c’est quelque chose qui nécessite un grand courage selon moi.

“Je ne t’aime plus”. C’est très dur à dire. Et à entendre.

Du point de vue de celui qui dit : il a d’abord fallu se rendre compte de la disparition de ce sentiment qui était pourtant bien ancré. Il a ensuite fallu mettre un mot dessus et l’accepter. Il va alors falloir trouver une façon de dire ou de faire qui ne blesse pas. Mission impossible. Sauf si c’est réciproque, ça fera l’effet d’une bombe, c’est certain. À côté de ça, ne pas le dire revient à s’enfermer dans un cercle vicieux, à tremper dans le mensonge, à tromper et humilier la personne que l’on a malgré tout aimée. C’est moche.

Du point de vue de celui qui reçoit : la déception ? La colère ? La rancune ? L’incompréhension ?

Ne pas décevoir, c’est impossible, mais quelque part, je m’en fiche. On m’a dit un jour “tout le monde me déçoit un jour ou l’autre et ton tour viendra.” Parti de ce constat là, pourquoi s’en faire ? Pour la colère, ça serait dommage… Car ça ne sert à rien. Et on ne peut pas être en colère après un sentiment (ou un manque de sentiment), puisque ça ne se contrôle pas. Ou alors, il faudrait que moi-même je sois en colère. Or, je ne le suis pas. Juste déçue. –Tiens, nous y revoilà !– Pour la rancune, ça serait complètement con, mais c’est une possibilité. Et ça émanerait je pense de l’incompréhension. Donc, je me dois d’être très claire et d’étirer le sujet. Mais comment l’être sans vexer ? Les questions sont nombreuses et n’ont pas toutes de réponse.

La vie est faite de choix de ce type. Dire ou ne pas dire ? L’éternel dilemme.

Photo : Veniamin sur Deviantart.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s