Costa Brava

À l’heure qu’il est, si tout s’est bien passé, je suis arrivée à Barcelone, mon papa est venu me chercher, on a visité la Sagrada Familia et nous sommes rentrés retrouver ma maman qui a dû préparer l’apéro dans notre pitit appartement. J’ai ptêt’ même déjà fait un plongeon dans la piscine !

Alors voilà, je suis au bord de la mer –2 ou 3 kilomètres grand max-, dans une petite résidence sympa avec piscine chouette. L’appartement est composé d’un salon, une cuisine américaine, une chambre, une salle de bain / WC et d’un balcon sur lequel on peut manger. De ce fameux balcon, on voit un petit canal avec de gros et beaux bateaux dessus et de l’autre côté du canal, des maisons à se taper le c** par terre tellement elles sont jolies. Il y en a une, on l’appelle “la bonbonnière”. Parce qu’une partie forme une mini-tour et qu’il y a une petite boule au sommet du toit : on a envie de la soulever comme un couvercle et d’y trouver des bonbons à l’intérieur…

Quand j’étais petite, on y partait tous les été avec mes parents et mes frangins. C’était chouette ! On n’a jamais visité grand chose, mais on se marrait bien. Il y avait une tradition : le premier soir, après une douzaine d’heures de voiture, d’embouteillage et de “j’ai faim !”, “quand est-ce qu’on fait une pauuuuuse ?” etc., mon papa nous “cuisinait” de la purée Mousl*ne et des saucisses Knack*. Mon papa est un grand cuisinier, on le surnomme Maïto. Mais la Mousl*ne, c’est pas son truc… On mangeait ça à la cuillère à soupe… Mais on était tellement content d’être arrivés !

Une autre fois, on a recueilli un berger allemand sans doute abandonné sur la route par des gros connards gens fort peu intelligents. Mon papa –toujours le même– a plongé dans ledit canal pour le remonter et a ensuite appelé la gendarmerie. Et c’est sous les regards hallucinés de sa femme et de ses trois enfants qu’il est passé du français à l’espagnol en passant par le catalan et peut-être un peu de javanais…

C’est là-bas aussi que j’ai appris les plus belles insultes en espagnol, que nous avons failli mourir de faim avec mes deux frangins et que mes parents ont décidé de s’acheter des portables. J’y ai fêté un nombre incalculable d’anniversaires, sur le balcon mais aussi au resto, avec le gâteau à la fin et toute la salle qui chante “Feliz cumpleanooooooo !!”. C’est là-bas aussi que j’ai appris ce que sont des “colchones”… Un indice ? C’est pour faire des “colchonneries”.

Bon, voilà. Je suis en vacances. Je ne pourrais pas répondre à vos commentaires avant mon retour, mais je le ferai avec joie à ce moment-là. Faites-moi rire !

Photo : BlueSky sur Deviantart.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s