Hey ! It’s my Bro’ birthday !

“Bro’”, c’est l’abréviation de “brother” qui signifie “frère” mais qui est aussi utilisé pour designer son super pote.

Tofu-guy, c’est mon “bro’”, et aujourd’hui, c’est son anniversaire. Il a… 29 ans je crois. –On a un soucis d’âge dans ma famille… On ne sait pas quel âge ont les uns et les autres. Quant à notre âge à nous… C’est pas facile non plus de s’en rappeler… Certains vont dire: “Ben oui, et en plus ça change tous les ans ! AHAHAH !” Certes. C’est surtout qu’on s’en tamponne le coquillard avec une pelle à gâteau.

  • Mon bro’, la première fois qu’il m’a vue, c’était à l’occasion d’un changement de couche. –L’histoire ne dit pas ce qu’il y avait dans la couche– J’étais toute nue et il a lancé : “Oh ! Elle a que des fesses !”
  • Mon bro’, il avait une façon bien à lui de ranger la chambre que nous partagions alors… Mettons-nous en situation :

– C’est à qui ce jouet ? disait-il.

– À moiiiiii !! répondais-je. Et hop ! Le jouet atterrissait dans mon lit ! Et ça me faisait rire !

– C’est à qui ce jouet ? demandait-il ensuite.

– À toiiiiiiiiiiii !! criais-je en battant des mains. Et hop ! Le jouet était rangé bien à sa place.

… J’ai été privé de repas pour ça et j’ai du ranger ma chambre mon lit à la place.

  • Mon bro’, il faisait plein de bêtises et m’entrainait souvent –toujours ?– avec lui. Comme le jour où nous avons escaladé la haie du voisin pour aller bouffer toutes ses fraises. Là, c’est lui qui a été privé de dessert.
  • Mon bro’ a eu l’audace de me dire un jour –il était complètement raide, ça l’excuse en partie– que je ne devais pas le prendre pour exemple et qu’il me demandait pardon de pas être le grand frère super génial qu’il aurait dû être et blablabla. Bro, j’te kiffe, mais je t’aurais assommé ce jour-là. En plus, t’as pris toute la place dans le lit après ça. Et t’as ronflé une bonne partie de la nuit.T’es chiant, franchement.
  • Mon bro’, il écrivait des chansons pour moi… “Jimmy-chita aime le caca”. C’était sa préférée…
  • Mon bro’, il sentait la frite quand il rentrait du boulot. Il mettait ses fringues dans le panier de linge sale et tout le linge sale sentait la frite. Ainsi que toute la salle de bain, puisque le panier de linge sale était dans la salle de bain. J’avais horreur de cette odeur de frite ! Cette odeur de frite m’a manquée quand il est parti de chez mes parents.
  • Mon bro’, il avait des potes trop cons quand on était petits. Mais il me défendait toujours quand ils se moquaient de moi. Un jour, on est même parti plus tôt parce qu’il y en a un qui m’avait insulté.
  • Mon bro’, il m’a fait un câlin mémorable un soir de dispute. C’est le plus chouette câlin que j’ai jamais eu.
  • Mon bro’, il posait toujours quelques carrés de chocolat en plus sur mon plateau quand j’allais prendre un petit dèj’ dans son fast-food, les matins où je séchais les cours.
  • Mon bro’, c’est le plus breau et je l’aime très très fort. Joyeux anniversaire, bro’ who stink !


NB : En Novembre, j’vous parlerai de mini-bro’. Ça va dépoter.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s