Vous avez bien lu. Il y a des gens qui ont de l’humour chez P*le Empl*i. Les pauvres. Nan, sérieusement, je râle souvent après cette belle entreprise chargée de nous aider à trouver notre place dans le monde du travail. –Attendez, je m’étouffe et je reviens.– C’est vrai quoi ! Depuis que je les côtoie, ils ont fait un sacré paquet de boulettes : inscription comme travailleuse handicapée, perte de documents, “on comprend pas ce papier-là”, il nous faut un formulaire qui finalement ne nous servira à rien, mais ça on ne vous le dira qu’après”, j’en passe et des meilleurs ! –Quoique le coup de l’attestation travailleur handicapé, il était quand même pas mal…

Là, on me demande de renvoyer un formulaire de la sécu. Je demande ce formulaire à la sécu, via le net pour aller plus vite. La sécu me confirme dans un mail automatique que quelqu’un s’en occupe. Je reçois une lettre de la sécu qui me demande de lui renvoyer mes fiches de paie depuis un an, ainsi que mon contrat d’apprentissage. Done. Je reçois un nouveau courrier de la sécu qui m’explique que maintenant, il faut que je leur transmette une attestation de paiement de P*le Empl*i depuis un an, ainsi que mon avis d’admission. Hein ? Comment donc ? Vous me parlez de cet avis d’admission que je ne peux obtenir que si vous me fournissez préalablement le formulaire que je vous demande ? Et pour lequel il faut que je vous envoie mon avis d’admission ? Que je n’aurais en ma possession que le jour où je déposerai ce fameux formulaire ? Etc, etc.

Donc ! Hier, j’appelle le 3949 ! Je tape *. Puis mon numéro de département. 1 pour confirmer. J’écoute le menu vocal : “actualiser” ? Hmmm, non. “Inscription” ? Ahah, non plus. “Emploi” ? Pffff… C’est une blague ? “Dossier” ? Arf, j’hésite. Et puis, hop ! Je répète “dossier”. “Consulter” / “Changement” / “Attestation” / “Recours” ? J’ai tenté “Attestation”, j’ai tapé mon numéro d’identifiant, mon numéro personnel… Puis *, pour retourner au sommaire… Nous sommes à 4 minutes et 58 secondes.

Je dis “Info” et je patiente. Pas très longtemps ! Heureusement !

Le monsieur au téléphone est mou. Très mou. Très très mou. Bref. Il ne comprend pas pourquoi la sécu veut ces papiers. Il me dit que c’est pas normal et que ça ne leur servirait à rien. Il me dit d’imprimer un avis de situation et d’aller leur déposer directement plutôt que de leur poster, parce que “ça ira plus vite, et vous comprenez, si ils sont aussi réactifs que chez nous, vous risquez de l’attendre un moment votre formulaire.”

Oui. Vous avez bien lu. Je répète en gras pour ceux et celles qui n’auraient pas fait attention –ceux-là n’ont jamais parlé à un conseiller P*le Empl*i de leur vie– :

“Si ils sont aussi réactifs que chez nous, vous risquez de l’attendre un moment votre formulaire.”

Oh yeah.

J’ai éclaté de rire au téléphone. De mon rire fort et généreux que certains connaissent bien. De mon rire des bons jours. De mon rire de quand ça va bien.

Monsieur Mou de P*le Empl*i, si tu te reconnais, sache que tu as ensoleillé ma journée et que quand je pense à toi, j’ai cette émotion qui monte en moi, j’ai les yeux qui pétillent comme le regard d’un enfant face aux vitrines de Noël, mon âme retrouve un peu de son innocence, je soupire légèrement et je souris. La vie me semble plus douce et plus belle. Je me dis que tu es là, quelque part, toi qui n’a pas eu l’air de t’émouvoir de mon rire, qui n’a pas eu l’air de comprendre pourquoi je te remerciais si chaleureusement, qui est resté stoïque et silencieux au bout du fil. Et je me dis que je suis bien plus heureuse que toi, parce que je ne suis pas blasée par mon boulot comme toi tu peux l’être par le tien. Parce que je ris encore. Parce que j’ai la force d’affronter ce qui devrait me coucher complètement. Monsieur Mou de P*le Empl*i, je ne t’épouserai jamais –tu n’es pas mon type de toute façon– mais sache que tu resteras au fond de mon petit cœur, comme un vieux souvenir qu’on dépoussière avec un brin de nostalgie et qui nous fait voyager l’espace d’un instant…

Photo : Moi  :)   –Et je crois d’ailleurs que j’ai déjà utilisé cette photo, non ?

NB : J’ai ensuite appelé la sécu. La dame que j’ai eue m’envoie le formulaire et ne comprend pas bien pourquoi on m’a demandé tous ces documents…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s