Les dieux voyagent toujours incognito.

C’est le nom du deuxième roman de Laurent Gounelle. Le premier, c’est L’homme qui voulait être heureux. Titre prometteur ! Livre qui tient ses promesses !

En voyant ce second roman dans les rayons de ma librairie favorite, je me suis frotté les mains, j’ai souri, et je me suis imaginée en train de le dévorer. Et c’est en effet ce qui s’est passé : un boulotage en bonne et due forme.

Imaginez : vous êtes au bord du précipice. À l’instant fatidique, un homme vous sauve la vie. En échange : votre engagement à faire tout ce qu’il vous demandera. Vous acceptez et vous voilà embarqué dans un incroyable voyage où tout semble vous échapper. Plus qu’un roman, une réflexion sur soi-même qui nous invite à prendre notre destin en main.

Encore une fois, le roman est écrit à la première personne. Le narrateur en vient à vouloir se suicider, parce qu’il remet toute sa vie en cause suite à une déception sentimentale. Il ne sait pas s’affirmer, fume pour se sentir libre, fait passer son boulot avant tout, pas par goût mais de peur de passer pour un fainéant, il n’ose pas contredire les gens, ne s’attache pas la moindre importance au fond… Il accepte les missions d’Yves Dubreuil une par une, se jetant dans la gueule du loup. Et puis, il se pose des questions, il mène sa propre enquête, se découvre des ressources inattendues. En fait, le narrateur, c’est un peu nous, on s’y identifie avec une telle facilité !

Quand j’ai lu ces deux bouquins de Laurent Gounelle, je me suis tout de suite dit que c’était le Voltaire des temps modernes : une sorte de conte philosophique, écrit avec simplicité, qui nous amène tout en douceur à nous remettre en question pour avancer, sans heurts, mais sans faux-semblants. Un petit bijou de littérature et de bon sens. Un vrai plaisir ! Vivement le troisième !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s