Projet X

Ça y est, Dex a réussi à m’emmener au ciné voir Projet X ! Il voulait savoir comment une simple fête d’anniversaire pouvait dégénérer au point de finir par jeter une voiture dans une piscine. –aucun spoil de ma part, c’est dans la bande-annonce

Je ne vais pas dire que j’ai aimé ce film, ce serait faux. Mais à 10€ la place –les tarifs étudiants viennent d’être virés et je me suis faite envoyer péter par le nénette de l’accueil bien en beauté– je n’ai pas eu envie de sortir de la salle.

Dès les premières minutes, on sait précisément tout ce qui va se passer grâce aux recommandations d’usage du papa qui laisse sa jolie maison à son fiston… Personne dans le bureau, attention au bruit, n’embêtez pas le chien, pas touche à la voiture, faisez pas les couillons dans la piscine, etc.

C’est clairement un film pour les mecs. Les mecs un peu frustrés. Ceux qui ne savent pas quoi faire de leur vie et passent toutes leurs fins de semaines en boîte à essayer de serrer un maximum de nanas pour ensuite s’en vanter auprès de tous les potes. Il y a eu deux ou trois petits moments où je me suis dit que le film allait basculer et nous montrer autre chose qu’une panoplie de bombasses seins nus / des paires de fesses qui se tortillent et se frottent contre des braguettes / des culottes humides filmées à l’insu de leurs heureuses propriétaires en train d’enfourner leur langue dans la bouche de la voisine… Mais non ! Le parti pris est plus que clair, du début au générique de fin : éclatez-vous sans vous soucier des conséquences, baisez sans capote c’est plus drôle, droguez-vous personne ne vous en tiendra rigueur, faîtes chier le monde autour de vous et vous serez acclamé tel un héros des temps modernes.

Donc, vous l’aurez compris, je n’ai pas vraiment aimé ce film. Je ne pense pas être une vieille rabat-joie pourtant. J’aime faire la fête, me pinter la tronche une fois de temps en temps, montrer mes fesses au balcon, raconter des blagues grasses et inracontables. Mais non, j’ai mes limites et ces limites s’appellent le respect. Respect d’autrui et respect de moi-même.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s