« Mon ptit dèj’ est pas passé. »

Je suis actuellement sur la plage, les pieds dans le sable chaud, mes solaires vissées sur mon nez, en train de me faire tartiner de la crème solaire par Dex…

Mais je ne vous oublie pas pour autant !!

Un court article pour vous raconter ma dernière heure de conduite… Ce fut vendredi dernier.

J’avais mal dormi. J’étais un peu contrariée –cf l’article précédent-. Il faisait tout moche dehors et je n’avais envie de rien. Je me suis lancée quand même et j’ai traversé la rue pour aller retrouver Brushing-Boy à l’auto-école. Il m’a lancé son traditionnel « Salut ! Ça va ? », et il m’a proposé un café. Avais-je l’air si mal réveillée que ça ? Était-ce une technique d’approche ? J’aurais aimé le café, j’aurais dit oui. J’ai pris les clés et nous sommes allés nous installer dans la voiture. Je démarre, fais mes contrôles, commence à rouler. « Tu n’oublies rien ? » Essuie-glaces avants, arrières, et feux de position. Ça commence bien…

Je n’ai pas calé, mais presque. Plusieurs fois. J’ai roulé à 10km/h en troisième, ça broutait. Je n’ai pas fait la moitié des contrôles nécessaires. Je me suis mis sur la file de gauche pour tourner à gauche. Ce n’était pas une file de gauche, mais une rue à double sens. J’ai dit « Putain, fait chier ! ». Je n’ai pas utilisé la première roulante aux moments adéquats –et il y en a eut !-. J’ai mis mon clignotant à gauche et tourné mon volant à droite. Je me suis arrêtée sur un espace pour vélos devant un feu, parce que j’ai super mal géré mon freinage. Par contre, j’ai tapé un arrêt troisième parce qu’un feu passait à l’orange, en faisant tous mes contrôles nickels et en m’arrêtant pile au bon endroit. Mais j’ai voulu prendre un virage serré en troisième 100 mètres plus loin, alors que des piétons s’apprêtaient à traverser.

Brushing Boy a senti qu’un truc n’allait pas. Il a vu que je me maudissais de mes erreurs flagrantes. Il m’a juste dit « Tu t’énerves, Jim, tu te stresses toute seule, calme-toi, tu gères. » Je lui ai avoué que mon p’tit dèj’ n’était pas passé ce matin. Il a eut l’intelligence de ne pas insister. Il m’a même dit que « Malgré tout, tu as bien conduit ! » avec une voix tellement pleine d’assurance et un air super convaincu !! J’ai ri. C’était la fin de l’heure, et ça m’a fait du bien.

La prochaine fois, nous enchaînerons deux heures. Direction l’autoroute et ses voies d’insertion. Et ses aires de repos, pour faire des manœuvres tranquillement. Ce sera aussi mon heure « bilan », pour savoir combien d’heures il faut que je rajoute à mon forfait avant mon examen blanc qui lui, déterminera si je suis apte à passer l’examen final. Rien que d’y penser, j’ai les intestins qui se décomposent. Et je vous passe les détails… –Bon ptit’ dèj’, DidiE !! =D

Photo : Be-at sur Deviantart.

Publicités

2 réflexions sur “« Mon ptit dèj’ est pas passé. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s