Big balloon, la suite !

Suite et fin de mon vol en montgolfière !

Nous nous entassâmes tous dans le 4*4-cracra, oui, à 8 en tout. C’était donc un 4+4, ahah, que je suis drôle ! Bref, ça gigote, ça cahote, c’est rigolo. J’oublie de détacher ma ceinture au moment de descendre, fais semblant de rien, et les américains sont assez bien élevés pour ne pas se rouler par terre en se tenant les côtes. La nacelle est déchargée de la remorque, la toile est étalée sur toute la longueur de la piste de décollage, un gros ventilateur souffle pour gonfler le ballon, c’est super impressionnant. Quelques flammes plus tard –pour chauffer l’air et ainsi dresser le ballon un peu plus à la verticale qu’à l’horizontale-, nous redressons la nacelle et nous installons à bord. Ça fait un peu peur d’être à côté de ces grosses bonbonnes, juste sous ces flammes… Doucement, après quelques « PPPRRRRRCCCSSHHHHHTTTTTRRR », la nacelle balance un peu et je me rends compte que nous sommes en effet en train de décoller. Là, j’avoue, ça fait un peu bizarre, parce que ça va tellement doucement qu’on ne voit pas vraiment le sol s’éloigner, et qu’on n’a donc pas vraiment l’impression de s’en éloigner…

Et puis, on prend un peu d’altitude. On frôle les arbres et apparaît la Loire, encore couverte de brume, la lumière un peu rasante –il n’est que 8h– et orangée, la nature qui se réveille… C’est juste magnifique. On redescend doucement aussi. La Loire se rapproche. Se rapproche. Se rapproche. Se.. Hey !! J’ai les pieds dans l’eau !!

On remonte, un grand sourire aux lèvres, et les pieds voués à se taper de jolies engelures ! Mais on est heureux comme tout, les yeux pétillants, l’air un peu benêt, l’appareil photo qui cliquette quand on arrive à décrocher deux minutes du magnifique paysage qui s’offre à nous… On monte à 500 mètre d’altitude, on vole à une vingtaine de kilomètres par heure, on frôle le château de Chaumont, on survole des lotissements, des minis-châteaux, on fait peur à des lapins ou des biches, un pur moment de poésie et de douceur.

L’atterrissage est rigolo. Quoiqu’un peu angoissant tout de même. Avec cette impression que la nacelle va se retourner et nous engloutir. Mais il n’en est rien et nous rebondissons trois fois avant de nous stopper définitivement et d’escalader à nouveau la paroi d’osier pour s’extirper de l’appareil. La toile est rabattue au sol, dégonflée, repliée, rangée dans un sac qui me paraît définitivement trop petit. La nacelle est replacée sur la remorque du 4*4-cracra qui nous a retrouvé ici. Une bouteille de pétillant est débouchée, les croissants sont frais. J’ai mon diplôme d’honneur d’aéronaute. Je suis super fière. Je remonte dans le 4*4-cracra, l’air ailleurs, et échange mes coordonnées avec les américains pour partager nos photos.

On me dépose à la gare. Je prends mon billet pour le prochain train qui me ramènera chez moi, je n’ai qu’une demie-heure à attendre. Je dois avoir l’air vraiment très sympathique, parce qu’à peine mon billet en poche, je me suis faite accostée par une demoiselle qui m’a raconté toute sa vie ! Jusqu’à me montrer des photos d’elle et de ses copines au concert NRJ d’il y a quelques semaines. On a papoté dans le train jusqu’à Blois, et elle est descendue là, me laissant un peu ahurie.

Retour au bercail complètement rincée, –les pieds aussi ^^– mais heureuse comme tout ! Dès que j’ai des sous à ne plus savoir qu’en faire –mais si, ça viendra un jour !– je remonte là-haut !!

Publicités

7 réflexions sur “Big balloon, la suite !

  1. (j’ai honte, mais j’ai ri à la blague du 4+4 …)

    Ha le coup des pieds dans l’eau, c’est salaud (mais drôle… mais salaud)

    Ca avait l’air super beau en tout cas. J’étais revenue relativement sur un nuage de mon baptême en parapente (j’ai le vertige, mais là, ça allait, va comprendre…) et idem, je crois que dès que j’en aurais l’occasion à nouveau, je referai. Y a des trucs qui semblent magiques…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s